Étiquette : maison etudiante

Une Maison des étudiants francophones à Paris dès 2020

Une Maison des étudiants francophones à Paris dès 2020

En 2020, une nouvelle maison de la Cité universitaire internationale de Paris accueillera les étudiants étrangers francophones.

Pour la Journée internationale de la Francophonie, la ministre Frédérique Vidal et le secrétaire d’État Jean-Baptiste Lemoyne ont participé à la cérémonie de pose de la première pierre de la Maison des étudiants francophones, le 20 mars 2019. L’objectif est d’attirer davantage d’étudiants étrangers francophones sur le sol français.

UN BÂTIMENT POUR ACCUEILLIR LES ÉTUDIANTS FRANCOPHONES ÉTRANGERS

Prévue pour la rentrée 2020, la future Maison des étudiants francophones accueillera 300 étudiants, dont 150 issus de l’espace francophone, en particulier des pays africains.

Renforcer la coopération universitaire et scientifique avec les pays parlant le français et augmenter le nombre de logements dédiés aux étudiants et aux chercheurs francophones à Paris, tels sont les objectifs de cette nouvelle infrastucture.

Avec cette nouvelles offre, la Cité internationale universitaire de Paris (CIUP) souhaite proposer tous les avantages d’un hébergement au sein d’un campus international : des logements confortables et peu chers, à proximité du centre de la capitale française, ainsi que des services d’accueil dédiés, une vie de campus et une offre sportive et culturelle diversifiée.

Créée dans les années 1920, la CIUP accueille chaque année 12 000 étudiants et chercheurs issus de 127 nationalités différentes. Partenaires de la fondation, le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et le ministère de la Culture contribuent activement à son développement à travers le projet “Cité 2025”, qui prévoit notamment la construction de 10 nouvelles maisons, soit 1 800 logements d’ici à 6 ans.

FAIRE DE LA FRANCE UN VÉRITABLE PAYS D’ACCUEIL POUR LES ÉTUDIANTS EN MOBILITÉ

Actuellement, la France accuse un retard par rapport à d’autres pays concernant les politiques d’accueil des étudiants étrangers : procédures administratives complexes, difficultés à obtenir des aides sociales des Crous et de la Caf, absence d’un véritable programme d’accueil uniformisé… À terme, ce déficit d’accueil crée un sentiment d’isolement chez les étudiants en mobilité internationale, notamment chez ceux qui ne parlent pas le français.

Pour y remédier, le Gouvernement a lancé un appel à projets doté de 5 millions d’euros afin d’améliorer les conditions d’accueil des étudiants internationaux dans les établissements d’enseignement supérieur français.

Par ailleurs, 5 millions d’euros ont été engagés par les pouvoirs publics pour financer un bureau d’accueil des étudiants internationaux dans chaque université à la rentrée 2019.

Enfin, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères mobilise 5 millions d’euros sur l’année 2019 pour promouvoir l’enseignement supérieur français en Afrique. Avec cette action, le Gouvernement vise à renforcer les liens entre pays francophones et faire du français un atout dans la mondialisation.

“BIENVENUE EN FRANCE” : UNE STRATÉGIE POUR RENFORCER L’ATTRACTIVITÉ FRANÇAISE À L’INTERNATIONAL

Quatrième pays d’accueil des étudiants internationaux au monde (après les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie), la France est le premier pays d’accueil non-anglophone.

Malgré de nombreux atouts (établissements prestigieux, qualité de la formation, excellence scientifique, rayonnement culturel, histoire prestigieuse, qualité de vie), le nombre d’étudiants en mobilité progresse beaucoup moins vite qu’en Allemagne, Russie, Chine ou au Canada. La raison : ces États ont développé des stratégies d’attractivité offensives pour attirer davantage d’étudiants.

La Cité internationale universitaire est le lieu emblématique de la stratégie nationale d’attractivité “Bienvenue en France“, avec la création et la rénovation de logements étudiants de grande qualité, ainsi que l’accueil et l’accompagnement pour l’ensemble de leurs démarches des étudiants en mobilité dans notre pays.

En novembre 2018, le Premier ministre, Édouard Philippe, a présenté la stratégie “Bienvenue en France – Choose France”. Celle-ci cherche à rendre le pays plus attractif auprès des étudiants internationaux, et à renforcer le rayonnement de l’enseignement supérieur français à l’étranger.

Avec cette stratégie, la France se fixe comme objectifs d’accueillir 500 000 étudiants, contre 324 000 actuellement, et d’encourager le départ à l’étranger des étudiants Français d’ici à  2027.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer